Comment aider un enfant dyslexique ?

Un enfant dyslexique a surtout besoin de patience et de la compréhension de la part de ses parents. Le rôle des parents et des enseignants est important. Ils doivent le soutenir dans son évolution, car il est obligé de fournir plus d’effort que les autres pour réussir. Voici quelques idées qui pourront vous aider à accompagner votre enfant dyslexique.

L’aider dans la lecture

L’enfant dyslexique éprouve d’importantes difficultés, surtout dans l’apprentissage de la lecture. C’est à ce stade que les parents doivent l’aider à domicile. Plus il évolue dans son parcours scolaire, et plus les textes à lire à la maison seront longs. Les enfants dyslexiques ont du mal à distinguer les mots. Ils confondent parfois les mots ou omettent les sons, ce qui ralentit leur vitesse de lecture. Afin d’éviter qu’ils se découragent, vous pouvez mettre cette technique en œuvre :

Redoublez votre niveau de soutien

En fonction de la gravité des difficultés de votre enfant, vous pouvez lire le texte avec lui pour l’accompagner. Pratiquez la lecture en écho ou à l’unisson pour l’aider. Dans la lecture en écho, vous lisez tout ou partie du texte pendant que votre enfant suit l’évolution du doigt. Une fois la lecture terminée, l’enfant prend le relais et lit le texte. Dans la lecture à l’unisson, vous lisez ensemble le texte.

Mettez en place des conditions gagnantes

Si c’est possible, réformez le texte en intégrant de nouveaux facteurs : augmentez la grosseur des lettres et changez la couleur du papier. Vous pouvez alterner les couleurs à chaque ligne. Séparez également le texte en groupe de mots. N’hésitez pas à faire usage de cache pour l’aider à se concentrer sur le mot à décoder.

Perfectionnez sa compréhension du texte

L’enfant dyslexique assemble toute son énergie cognitive sur le décodage des mots. Ce qui l’empêche de se concentrer sur la compréhension qui devient, de ce fait, difficile. La mise en œuvre des astuces citées plus haut l’aidera à réduire cette charge cognitive. Il s’agit à présent de mettre en œuvre d’autres techniques qui l’aideront à mieux comprendre les textes :

Préparation de la lecture

En prélude à la lecture, amenez votre enfant à s’imprégner du texte, en lui posant des questions en rapport avec celui-ci. Il s’agit ici de réveiller ses acquis et de le pousser à extérioriser ce qu’il connaît. Demandez-lui, par exemple, ce qu’il sait du sujet, ou de ce dont il est question dans le texte. Demandez-lui également s’il comprend l’objectif de la lecture pour l’emmener à se recentrer. Faites ensuite un survol du texte à travers les images et les sous-titres pour susciter ses réactions.

Vérification de sa compréhension tout au long de la lecture

Avant de passer au paragraphe suivant, demandez à l’enfant dyslexique de vous faire un résumé, avec ses propres mots, de ce qu’il a lu. Prévoyez des post-its sur lesquels il pourra noter des mots clefs que vous allez coller dans les marges de chaque paragraphe. S’il a toujours des difficultés à résumer, posez-lui des questions pour le guider. N’hésitez pas à revenir en arrière pour améliorer sa compréhension.

L’amener à aimer la lecture

L’enfant dyslexique aura tendance à éviter la lecture, en raison des difficultés qu’il éprouve et qui deviennent éprouvantes pour lui. Votre rôle, en tant que parent, est de lui donner le goût de la lecture. Plus il lit, plus il améliore sa fluidité et sa rapidité. Continuez de faire la lecture avec lui et maintenez un rythme quotidien que vous ne devez jamais manquer. Lisez-lui des histoires qu’il aime, afin qu’il ait envie de les lire lui-même. SequoiaEducation propose une formation pour les parents d’enfants dyslexique, cela pourrait vous intéresser si vous souhaitez vous investir dans les progrès de votre enfant.

Achetez des livres qui suscitent son intérêt et qui sont adaptés à son niveau. Intégrez le temps de lecture même à vos activités récréatives et que la lecture devienne une routine quotidienne.

N’hésitez pas à aller plus loin en cherchant des informations sur la dyslexie, sur ses traitements naturels et sur les entreprises & organismes qui proposent des solutions alternatives et complémentaires à l’orthophonies.